Dan The Automator et Mary Elisabeth Winstead, aka Got A Girl : l’interview

un article pour Entendre | publié le 3 septembre 2014

Admirateur d’une french pop 60′s élégante, Got A Girl  – un duo composé de l’actrice Mary Elisabeth Winstead (dans la tête de charles swann, die Hard 4 ou Boulevard de la mort) et du super-producteur Dan The Automator – livre un premier album de pop electronique stylisé et sexy. Indispensable pour adoucir la rentrée. 

gotagirl3

En ce qui concerne les collaborations,vous avez tous les deux des goûts très sûrs : Dan avec Gorillaz et Deltron et Mary avec des réals comme Roman Coppola. Comment vous êtes vous rencontrés et comment avez vous décidé de former un groupe ? Mary, est-ce que vous vous étiez déjà imaginées en chanteuse ?

MARY: Nous nous sommes rencontrés sur le plateau de Scott Pilgrim VS. the World (Dan faisait la musique et je jouais dans le film ). Une chose que Dan dit souvent est que toutes les personnes impliquées dans ce projet avaient la même sensibilité et je suis d’accord. Nous avions des goûts similaires et des personnalités qui ont « cliqués ». Je pense que   je suis toujours attirée par les gens que j’aime et que je trouve intéressant. Les gens avec qui je pense que je pourrais apprendre quelque chose, m’amuser avec aussi . Tout commence à partir de là.J’étais une fan de Dan depuis longtemps alors quand il a suggéré que nous pourrions expérimenter de la musique ensemble, j’ai sauté sur l’occasion.
Dan:  Oui je suis d’accord. J’ai senti des ondes créatives sur ce plateau et ça a rendu facile de voir combien une collaboration potentielle pouvait avoir du sens. Heureusement, j’ai le sentiment que mes instincts étaient corrects et nos sensibilités et la chimie sont bonnes.

When it comes to collaboration, you have both very clever taste : Dan with Gorillaz and Deltron // Mary with guy like Roman Coppola. How did you met together and decided to form a band  ? Mary did you ever imagine yourself as a singer ?

MARY: Dan and I met on the set of Scott Pilgrim VS. the World (Dan was doing some music, and I was acting in the film) and one thing Dan always says is that everyone involved in that project was very like minded, and I agree.  We all had similar tastes, and personalities that really clicked.  I think that’s what I’m always drawn to- people that I like and find interesting.  People that I feel I could learn something from, as well as have fun with.  I think everything kind of starts from there.  I had been a fan of Dan’s for a long time, so when he suggested we experiment with some music together, I jumped right in.
Dan:  yes I agree  I feel like the creative vibe on the set made it easy for me to see how a potential collaboration would make sense.  Luckily I feel my instincts were correct and our sensibilities and chemistry are good.

 

Qu’est-ce que vous préférez le plus l’un chez l’autre ? Et… Quel est le plus terrible de défaut de chacun – un défaut qui aurait pu vous empêcher de travailler ensemble ?

MARY: J’aime que Dan soit très facile à vivre, et le fait qu’il fasse de la musique pour lui-même et pas pour tout le monde. C’est comme cela que j’approche tout ce que je fais. Beaucoup de gens que vous rencontrez, ils essaient de trouver une sorte de formule magique pour le succès. Mais Dan essaie juste de se marrer, faire ce qu’il aime faire et j’aime être autour de ça. Si il y avait une chose qui aurait pu m’empêcher de bosser avec lui, ça aurait été probablement ma propre insécurité  à propos de travailler avec quelqu’un de connu pour le hip-hop – alors que je ne suis pas connu pour être la reine du hip-hop. Mais je savais aussi que Dan avait fait beaucoup de choses dans tellement de genres différents que cela ne m’a beaucoup inquiété.

Dan: nous avons juste cliqué. Soit ça se le fait soit ça ne le fait pas. Mary est une personne que je suis heureux d’échanger des idées. Il n’y a vraiment aucun inconvénient, car si cela ne marchait pas nous nous serions arrêtés et ça aurait été une expérience amusante avec une personne agréable.

What did you like the most in eachother ? and … what is the most terrible default of each other – that could have stop you in the idea of working together :)

MARY: I love that Dan is really easy going, and that he’s just about making music for himself and not for anyone else.  That’s how I like to approach everything I do.  A lot of people you meet- they’re trying to find some magical formula for success.  But Dan is just having fun, doing what he loves to do and I like being around that.  If there was anything that might have stopped me from working with him, it would have probably been my own insecurities about working with someone famous for a lot of hip hop (as I am not typically the go to hip hop queen).  But I also knew that Dan has done so many things in so many different genres, so it didn’t worry me much.

Dan:  We just click.  You either do or don’t and Mary is a person I am happy to bounce ideas off of.  There was really no downside because if it didn’t work we would have just stopped and it would have been a fun experiment with a nice person.

 

Pages : 1 2 3 4

0 Réactions

Réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. La rédaction se réserve le droit de supprimer les commentaires injurieux ou non adaptés.