« Les 5 disques qui ont changé ma vie » par Gildas Loaëc (Kitsuné)

un article pour Entendre | publié le 16 février 2015

Gildas Loaëc, la moitié du duo Kitsuné, livre le 23 février Kitsuné New Faces II , une compilation qui réunit les nouveaux artistes pop excitants en 2015 pour le boss du label français. Des nouveautés ? l’occasion de lui parler de ses disques intemporels.

kitsuné

Après un premier volume sorti l’an dernier qui avait déniché Years & Years et Kilo Kish, Kitsuné New Faces II livre cette fois-ci quinze artistes dans cette compilation pour oreilles aiguisées. Entre deux sets Djs et collabs pour sa ligne de vêtements, il explique  « C’est important que le label s’aventure régulièrement hors de sa zone de confort. Ces nouvelles têtes vous seront sûrement inconnues, mais je vous garantis que vous aurez envie d’en savoir plus lorsque vous aurez écouté ces chansons ». Après écoute, un nom ressort déjà, Marian Hill avec un tube sensuel et décalé Got it

Pour connaitre mieux les goûts de Gildas Loaëc, on lui a demandé  les 5 disques qui ont changé sa vie à tout jamais – quitte à faire des jaloux.

KLF- What time is love  

Le boy paris (ndlr: une boite parisienne mythique des 90′s) – je n’étais pas encore majeur.  Ma première expérience club réussie je dirai… Car par la suite je n’ai jamais cessé de vouloir y retourner !

HAPPY MONDAY – hallelujah 

C’était à la même époque et c’est ce que j’appelle la VRAIE fête: lorsque l’indie Anglais rencontre la dance. Mes premières émotions liées à la musique … et à l’ecstasy.

My bloody Valentine – Soon (Andrew weatherall remix)

J’ai souvent plus aimé les remixs que les originaux  dans ma vie …

DAFT PUNK  – Da funk

La rencontre qui a changé ma vie. J’ai eu la chance de travailler à leurs côtés durant 15 ans.

TWO DOOR CINEMA CLUB   – something good can work 

Notre premier vrai hit chez Kitsuné … Et ce n’est que le début de leur aventure !

Kitsuné New Faces II – Sortie le 23 février

 

Voir +

0 Réactions

Réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. La rédaction se réserve le droit de supprimer les commentaires injurieux ou non adaptés.