L’histoire de Verve, c’est l’histoire palpitante du jazz.

un article pour Entendre | publié le 24 août 2015

Le livre de Richard Harvers Verve, le son de l’Amérique, préfacé par Herbie Hancock sort en librairie le 21 octobre … et explique comment Verve est devenu le label le plus cool du monde.

billieholiday

Louis Armstrong, Count Basie, Billie Holiday, Dizzy Gillespie, Duke Ellington, Lionel Hampton, Ella Fitzgerald… ces immenses artistes ont tous signé leurs disques chez Verve, fabuleux label pionnier dans l’univers du jazz.

Verve, Le son de l’Amérique, truffée de références et d’anecdotes, raconte l’histoire de la célèbre maison de disques fondée dans les années 1930 par Norman Granz… avec un luxe d’images d’archives dont des centaines de pochettes collector et de photos de studio, jamais encore publiées. Les méticuleux seront d’autant plus heureux que chaque artiste-clé fait l’objet d’une biographie et d’une discographie dans le livre.
Mais Verve,  le son de l’Amérique  est aussi indispensable car il met en scène le contexte social et historique qui se déroule en coulisses : la ségrégation raciale aux États-Unis, l’arrivée du jazz en Europe, mais aussi les clubs, les lieux et les gens qui contribuèrent à faire de Verve le label le plus cool du monde.

verve, le son de l'amérique

Voir +

0 Réactions

Réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. La rédaction se réserve le droit de supprimer les commentaires injurieux ou non adaptés.