L’invité de la semaine: Philippe de l’université du mieux-être et les 10 règles du « mieux digérer »

un article pour Gouter | publié le 19 septembre 2016

Vous êtes fatigués quand vous sortez de table ? C’est peut-être que votre alimentation n’est pas correcte. Quels aliments doit-on donner à son corps pour qu’il digère parfaitement – et que notre énergie soit décuplée ? Voici les conseils de Philippe, propriétaire du MAS DE FONTEFIGUIERES, un endroit unique autrement appelé l’ »université du mieux-être ».

 

Laurence et Philippe Focard du mAS DE FONTEFIGUIERES
Laurence et Philippe Focard du mAS DE FONTEFIGUIERES

 

On n’arrive pas par hasard au Mas de Fontefiguières… Généralement, c’est parce qu’on est dans une prise de conscience holistique de son corps, parce qu’on cherche à mieux manger pour perdre du poids, certes, mais aussi pour être plus en forme. Devenu spécialiste de la nutrition ayurvedique, Philippe, le proprio des lieux, nous a donné les 10 règles à suivre tout de suite pour se sentir mieux avec son alimentation et retrouver son énergie.

1- Ne délègue pas à l’autre ce que tu sais faire toi-même

 » il faut réellement prêter attention à son corps et à ce qu’on met dedans. Nous vivons dans un société bizarre: nous ne supportons pas que les autres nous touchent pourtant on accepte que des parfaits inconnus nous donnent à manger et entrent ainsi dans nos entrailles. Il faut au maximum re-apprendre à se préparer soi-même ses repas. »

2- Privilégiez le cru à midi, et le cuit le soir

« Le corps a besoin d’être éduqué au vivant. Si vous mangez cru le soir, vous allez avoir du mal à le digérer car c’est un travail intestinal compliqué de digérer du cru lorsqu’on a pas la flore intestinale qu’il faut. Et la position horizontale n’est pas bonne pour digérer. Elle donne des gaz… Il faut donc mieux manger uniquement cuit pour faciliter le boulot de l’intestin. »

via GIPHY

3- Préférez le fruit aux jus de fruit

« Le fruit en entier apporte des fibres et avec ces fibres, il y a bon apport de sucres. Le seul jus de fruit sans ses fibres va être un shoot de sucre, de fruit certes, mais de sucre quand même et il sera mal métabolisé par l’organisme. Ici, nous avons laissé tomber l’extracteur… sauf pour les jus de légumes où il n’y a presque pas de sucre. »

4- Le calcium n’est pas présent que dans les produits laitiers.

« Il y a beaucoup de calcium disponible dans les végétaux. Il est même meilleur que celui du lait pour nous car il se fixe mieux aux os. Il y a donc moins de risque d’ostéoporose (ndlr: une maladie diffuse du squelette caractérisée par une diminution de la densité osseuse) et de décalcification quand on le prend sous cette forme végétale. Si vous êtes vraiment accrochés aux produits laitiers, préférez alors les produits de la chèvre ou de la brebis, moins gras que ceux de la vache. Normalement nous devrions arrêter le lait dès l’âge de 3 ans, l’âge où nous sommes sevrés bébés.

via GIPHY

5 – Bien associées, les céréales et les légumineuses peuvent remplacer la viande

 » En associant céréales semi-complètes et légumineuses, j’ai autant d’acides aminées que dans la viande rouge, sans la graisse saturée. Les sportifs apprécieront… »

6- Faire attention aux associations

 » On ne peut plus associer protéines animales (viandes, poissons) avec des céréales sans prendre conscience que cela génère une  prise de poids. On peut associer les protéines animales uniquement avec des légumes ou des fruits cuits, ou du quinoa. Il vaut mieux oublier les céréales aussi le soir si on ne veut pas prendre de poids… Vous pouvez par contre prendre de temps en temps des légumineuses en petite quantité, 30 grammes par personne. »

via GIPHY

7- Privilégiez les fibres le soir pour un meilleur travail du transit.

« La régularité du transit est essentiel à la bonne santé. D’ailleurs, en médecine ayurvédique, on va chez le médecin avec ses selles car il les décortique pour voir ce qui ne va pas dedans. »

8- Boire régulièrement

« Mieux que boire beaucoup, il faut boire beaucoup: tous les 1/4 d’heure, un petit verre d’eau. Par contre, il ne faut pas boire pendant les repas car cela perturbe le travail de la salive (alcaline) et des sucres digestifs (acide). L’eau va les diluer et du coup, il risque d’y avoir une mauvaise digestion, voire que l’intestin fasse mal son travail. Cela favorise en effet la porosité de la paroi intestinale. Et là on a ensuite des reflux gastriques, on peut faire de la rétention d’eau ou avoir des douleurs dans les articulations car l’humidité s’y loge. »

via GIPHY

9-  37°, la bonne température

« Le corps a une moyenne de 37°. Il faut donc mieux pour lui lui faire ingérer des boissons à cette température car cela lui crée moins de travail. Il ne faut donc jamais boire ni brûlant ni très froid. »

via GIPHY

10 – Apprendre à bien mastiquer

« Au bout de 20 minutes, le cerveau donne le signal comme quoi il n’a plus faim. La satiété vient donc plus facilement si on prend le temps de bien saliver et d’apprécier son plat. Cette question du temps est très importante… Il faut que l’estomac se repose. trop manger empêche le pancréas de fonctionner car il n’arrive jamais à tout éliminer. Il faut donc attendre minimum 4 heures entre les repas… parfois 8 heures si on a fait un festin ! »

Pour en savoir plus sur le mas de Fontefiguières et ses activités, cliquez ici

0 Réactions

Réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. La rédaction se réserve le droit de supprimer les commentaires injurieux ou non adaptés.