5 méthodes de chirurgie des fesses par le Dr Ktorza

un article pour Voir | publié le 10 avril 2017

Pour l’été, cous rêvez des fesses de Kim Kardashian ? Ou celle de Kate Moss ? On a demandé au Dr Ktoza, un chirurgien plasticien parisien les 5 types d’interventions afin de sculpter vos fesses hautes et rondes.

Eté 2014 à Ibiza pour l'anniversaire de Riccardo Tisci, en filet de pêcheur ! Ibiza, party et copains stars: la légende Moss dans sa splendeur
Eté 2014 à Ibiza pour l’anniversaire de Riccardo Tisci, en filet de pêcheur ! Ibiza, party et copains stars: la légende Moss dans sa splendeur

1. LES IMPLANTS FESSIERS

Tout d’abord, il est possible de placer des implants fessiers, technique mise au point par le docteur Raul Gonzalez, chirurgien brésilien, ce qui explique que cette intervention soit devenue traditionnelle au Brésil.

Pour introduire les implants, le chirurgien réalise une incision dans le pli des fesses. Il soulève le grand muscle fessier du patient (la partie qui surplombe les deux fesses) afin d’y introduire les implants en silicone cohésif. Ces implants prennent diverses formes et leur volume varie de 250 cm3 à 350 cm3. Le choix de la prothèse à utiliser se fait en fonction de la forme originelle de la fesse et du volume fessier que le patient cherche à obtenir.

L’intervention se fait sous anesthésie générale et dure approximativement deux heures. Elle est suivie d’une hospitalisation de trois à quatre jours. Pendant la semaine qui suit, il est déconseillé d’effectuer une pression sur les fesses et même de s’asseoir pour éviter que les implants se déplacent.

Les implants fessiers peuvent entrainer une gêne et notamment une hypersensibilité et des tiraillements pendant les trois mois suivants l’intervention. Pour réduire les risques, une hygiène stricte et impeccable est capitale. Des soins, à réaliser par un personnel qualifié, sont également indispensables.

2. LE LIPOFILLING

La deuxième intervention possible pour obtenir des fesses bombées et à l’aspect musclées est un lipofilling, qu’on peut définir d’une autogreffe de la graisse. Je prélève des cellules graisseuses dans une zone où elles sont en excès, puis les réinjecte dans la partie à remodeler, en l’occurrence les fesses. Cette opération n’est donc pas envisageable chez une personne fine, et sans cellules graisseuses importantes. Pour que l’intervention produise les résultats escomptés, il est nécessaire d’injecter entre 250 ml et 350 ml de graisses pour chaque fesse. Ces résultats sont notables trois mois environ après l’intervention.

3. INJECTIONS DE MACROLANE

Il est également possible de procéder à une augmentation des fesses par le Macrolane, intervention non invasive. On effectue cette intervention grâce à des injections de Macrolane, une variété d’acide hyaluronique d’origine non animale. Pour remodeler correctement les fesses et assurer une uniformité du résultat, j’effectue un léger massage de la zone.

Pour cette intervention peu douloureuse, il faut compter entre une demi-heure et une heure et demie, en fonction de l’ampleur de la correction à effectuer. Une anesthésie locale suffit, et il est possible de reprendre ses activités directement après les injections.

Cette solution offre un résultat temporaire et des réinjections de Macrolane peuvent être nécessaires au bout de six mois.

fesse

4. LA LIPOSUCCION

On obtient de très bons résultats grâce à la liposuccion. Ce procédé consiste à aspirer l’amas graisseux se formant au niveau des fesses, sur le bas du dos ainsi que sur les hanches. L’arrière des cuisses et la zone qui se trouve sous le pli des fesses peuvent être également concernées.

Avant l’intervention, un entretien avec le chirurgien est primordial afin de prévoir le volume à retirer. L’intervention dure entre une demi-heure et deux heures. Elle se pratique, le plus souvent, sous anesthésie générale.

5. LE LIFTING FESSIER

Le lifting fessier permet de retendre la peau qui s’est affaissée et de redonner du galbe au fessier. Cette intervention s’adresse le plus souvent aux personnes qui ont eu une importante perte de poids si bien que la peau au niveau des fesses s’est relâchée. Les fesses sont alors devenues tombantes. L’intervention dure environ deux heures, voire plus si la liposuccion des fesses est associée à une plastie abdominale. Une anesthésie générale ou péridurale est nécessaire.

Exxxotica_poum poum short

Plus d’informations sur : www.lachirurgieesthetique.org

 

 

 

 

0 Réactions

Réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. La rédaction se réserve le droit de supprimer les commentaires injurieux ou non adaptés.