Le show des sapeurs à Paris

un article pour Voir | publié le 26 mai 2016

Les adeptes de la SAPE (Société des ambianceurs et personnes élégantes) font leur show. Attention, survets interdits !

x39km.jpg.png

Dans le cadre du salon LE LABO INTERNATIONAL , les sapeurs vont faire leur show en défilant à Paris le samedi 11 juin à partir de 20H à l’espace des Blancs Manteaux à Paris.

L’origine de la SAPE est mal connue. On l’estime être une héritière plus ou moins directe du modèle des dandys européens du 19eme siècle, modèle qui aurait gagné Brazzaville dans les années 1920 pendant la colonisation. Il s’agissait alors d’une façon d’imiter le colonisateur en s’accaparant son style vestimentaire et ses manière, d’une part pour être intégré dans leurs sphères, mais aussi, d’autre part, d’être adulé par sa communauté d’origine. La SAPE se serait réellement popularisée au cours des années 1960 à Brazzaville et Kinshasa, avant de se développer ensuite dans les diaspora congolaises en France et en Belgique.

x39k1.jpg.png

Plusieurs hommes sont à l’origine du mouvement. L’inventeur du mot « SAPE », serait Christian Loubaki, homme à tout faire travaillant dans le quartier huppé du seizième arrondissement à Paris, qui aurait observé ses employeurs s’habiller et profiter des vieux vêtements qu’ils lui offraient. Le mot serait parti d’une interprétation inconsciente ou incomprise, de sa part. On estime qu’il provient indirectement de l’italien zappare (« piocher, creuser »), qui donnera, en provençal, provençal sapa « parer, habiller », puis le verbe « saper », tailler un vêtement, s’habiller. En 1978, avec la complicité de Koffino Massamba, Christian Loubaki crée la première boutique : La Saperie à Bacongo (le quartier par excellence de la sape au Congo).

x39kp.jpg.png

Stervos Niarcos est un autre nom de la sapologie. Fondateur de la religion Kitendi (« tissu » ou « matière », en Lingala).

Le défunt Papa Wemba, issu du mouvement Kitendiste de Niarkos est considéré par les Kinois comme leur dernier chef de file. En 1979, sa chanson Matebo parlait déjà de sape.

Voir +

0 Réactions

Réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. La rédaction se réserve le droit de supprimer les commentaires injurieux ou non adaptés.