L’invitée de la semaine: Juliette Lamet, l’espoir du cinéma français

un article pour Voir | publié le 12 septembre 2016

Elle fête ses 25 ans à la fin du mois et Juliette Lamet est absolument irrésistible avec ses yeux en amande et son grand sourire. Pas étonnant que le nom et le minois de la mannequin et actrice apparaissent de plus en plus à l’écran, Eden de Mia Hansen-Løve (2014), la fille du Bunker (2015) et Éternité sur les écrans actuellement

juliette lamet

D’ou êtes-vous originaire ?

Je suis née à Vincennes, dans le 94. Ma mère est bretonne et mon père a des origines polonaises.

juliette lamet 2

Vous avez toujours voulu être actrice ?

Pas du tout ! Plus jeune, j’ai fais 10 ans de danse classique – c’était une véritable passion pour moi. J’ai du arrêter après avoir eu mon bac L (ndlr : art plastique) : je faisais une prepa d’art plastique avec archi mode graphisme et je devais m’y consacrer exclusivement pour réussir. Hasard et chance, j’ai participé à un casting du magazine ELLE que j’ai remporté. J’ai alors été shootés par Karl Lagerfeld. Il m’a gentiment proposé un stage chez Chanel. Apres ma prépa, j’ai donc fait mon stage en stylisme chez Chanel et enchainé avec 2 ans d’études en stylisme. A la fin de mes études, j’ai été prise pour une campagne parfum Cacharel. C’est grâce à cette campagne que mon agent de cinéma m’a repérée : je me suis retrouvée chez Art Media !

Vous pouvez nous parler de votre rôle dans Eternité ?

J’ai le rôle de la romancière du livre, dont le film est inspiré. Il narre une belle histoire de famille sur un siècle. Il y a Audrey Tautou, Mélanie Laurent et Bérénice Bejo. Mon rôle est celui de la descendance de la famille.

Éternité, réalisé par Tran Anh Hung, sortie le 24 août.

0 Réactions

Réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. La rédaction se réserve le droit de supprimer les commentaires injurieux ou non adaptés.